Une première à valider

Des « bébés OGM » en Chine  Abonné

Publié le 03/12/2018
Un scientifique chinois clame avoir utilisé l’outil d’édition CRISPR pour manipuler le génome de deux jumelles. Retour sur les faits.

Dimanche 25 novembre, le généticien He Jiankui, de l’université de Shenzhen en Chine, a annoncé la naissance de jumelles dont l’ADN a été manipulé par l’outil d’édition CRISPR. Ces ciseaux moléculaires auraient été utilisés pour conférer aux fillettes la capacité de résister à une infection par le virus du sida.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte