Écosystème intestinal et obésité

Des bactéries qui limitent la prise de poids  Abonné

Par
Publié le 23/05/2019
L'obésité est une maladie multifactorielle mais on a longtemps négligé le rôle de l'intestin et de son microbiote. Les récentes études ont démontré la possibilité de transmission de l'obésité par la flore intestinale et l'impact d'un nouveau groupe de bactéries sur l'accumulation de gras.

Malgré une prise de conscience générale, l'obésité demeure en progression et le Monde devient de plus en plus gros. Les formes sévères (IMC > 40) ont quadruplé en douze ans et concernent aussi les sujets jeunes. « L'obésité est une maladie des organes et des systèmes et l'indice de masse corporelle (IMC) est insuffisant pour comprendre la complexité de cette pathologie, précise le Pr Karine Clément, professeur de nutrition, hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris. En fait, il existe plusieurs types d'obésité avec des enjeux sociétaux différents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte