Au congrès de l'ESMO 2018

Des avancées spectaculaires dans le cancer du rein métastasé  Abonné

Par
Publié le 26/11/2018
Présentée pour la 1re fois à l’ESMO, l’association immunothérapie - anti angiogénique en première ligne de traitement apparait tout à fait prometteuse en termes d’efficacité et de tolérance
CANCER REIN

CANCER REIN
Crédit photo : PHANIE

L’étude randomisée de phase 3, JAVELIN Renal 101, a comparé l’association avelumab (immunothérapie) - axitinib (anti angiogénique) à un anti angiogénique seul (sunitinib) chez 886 patients atteints d’un cancer du rein métastasé. Les résultats se sont révélés très encourageants puisque le taux de réponse (51 % versus 26 %) et la survie sans progression (13,8 mois versus 8,4 mois) ont pratiquement doublé dans le groupe associant avelumab et axitinib par rapport au groupe contrôle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte