Pilules de 3e génération

Déremboursement dans un an  Abonné

Publié le 24/09/2012

À PARTIR du 30 septembre 2013, les pilules de 3e génération ne seront plus prises en charge par l’assurance-maladie. Telle est la décision de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui a décidé de suivre l’avis de la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé (HAS). La commission juge en effet que le service médical rendu (SMR) de ces contraceptifs est désormais « insuffisant », au regard notamment de leurs effets secondaires potentiels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte