Congrès de gastro-entérologie de Barcelone

Dépister à partir de 45 ans améliore la détection du cancer colo-rectal  Abonné

Par
Fabienne Rigal -
Publié le 06/11/2017
Une équipe française a présenté lors du 25e congrès de l’United European Gastroenterology (UEG), une étude sur plus de 6 000 colposcopies montrant qu’un dépistage à partir de 45 ans améliore la détection du cancer colorectal. C’est l’un des nombreux résultats avec les bienfaits de l’aspirine sur l’incidence des cancers digestifs dévoilés le week-end dernier (28 octobre au 1er novembre) à Barcelone.
gastro

gastro
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Bénéfices du dépistage du cancer colorectal à 45 ans ; baisse de l’incidence des cancers digestifs (et de certains autres cancers) par la prise d’aspirine à long terme ; et diminution de 22% de l’incidence des cancers gastriques après 60 ans par l’éradication d’Helicobacter pylori. Tels sont les résultats majeurs présentés lors du congrès de l’UEG.

Dépistage du cancer colorectal : débuter à 45 ans

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte