Dents et gencives sensibles  Abonné

Publié le 16/12/2010
L’hypersensibilité dentaire est très courante et sa survenue est fluctuante au cours de la vie. On estime qu’environ un tiers de la population en souffrirait. L’affection toucherait de plus en plus précocement le sujet jeune du fait d’un régime alimentaire riche en boissons sucrées et acides. Mais le rappel des règles d’hygiène bucco-dentaire ainsi que le conseil d’un dentifrice spécialement adapté aux dents sensibles peut aider à régler le problème.
Une bonne hygiène dentaire dès le plus jeune âge

Une bonne hygiène dentaire dès le plus jeune âge
Crédit photo : BSIP/MAY

Les bons gestes et les bons produits pour prévenir le mal

Les bons gestes et les bons produits pour prévenir le mal
Crédit photo : BSIP/GAIA / DESPINA

Quelques définitions

La sensibilité dentaire se définit par une douleur au niveau d’une ou plusieurs dents lorsque celles-ci sont en contact avec la chaleur, le froid, la nourriture, les boissons sucrées, acides, ou la respiration d’air froid. La sensibilité dentaire, nom courant de l’hypersensibilité dentinaire, est la conséquence de l’exposition de la dentine, partie sensible de la dent : lorsque la dentine n’est plus protégée, les sensations de chaud et de froid peuvent atteindre le nerf de la dent (ou pulpe) par le biais des canaux ouverts de la dentine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte