Premier point d’étape après six semaines de RTU

Déjà 417 patients régulièrement sous baclofène  Abonné

Par
Publié le 05/05/2014
Tout premier médicament à bénéficier du nouveau dispositif de recommandation temporaire d’utilisation (RTU), le baclofène peut officiellement être prescrit dans l’alcoolo-dépendance. L’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé présente un point d’étape six semaines après l’octroi de cette RTU.

LE 17 MARS DERNIER, l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) a accordé une RTU ou recommandation temporaire d’utilisation au baclofène, dans la diminution de la consommation et le sevrage alcoolique, après échec des traitements déjà disponibles. Une première pour l’Agence qui lui permet ainsi d’encadrer des prescriptions non conformes à l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Mais cela à deux conditions : il doit y avoir un besoin thérapeutique non couvert et le rapport bénéfice-risque du médicament doit être présumé favorable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte