Un système génétique aberrant

De surprenantes souris  Abonné

Publié le 21/03/2010

VOICI TRENTE ANS qu’une telle anomalie n’avait été constatée dans le monde des mammifères. Des souris naines africaines, Mus minutoides, la portent. Une équipe de chercheurs, pilotée par Frédéric Veyrunes (CNRS, Montpellier), a découvert des populations de souris, dont les femelles sont porteuses des chromosomes X et Y. Cette aberration aurait dû conduire au moins à des stérilités et probablement à la disparition des lignées. Il n’en est rien. L’étude de ces rongeurs pourrait servir à mieux comprendre les interactions au cours de la mise en place du déterminisme génétique chez l’humain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte