Prévention secondaire de l'AVC

De nouvelles données pour de nouvelles recommandations  Abonné

Par
Stéphany Mocquery -
Publié le 29/01/2018
À l’occasion de ses 22es journées, la société française neurovasculaire dresse un état des lieux des connaissances et avancées de la recherche dans la prévention secondaire de l’accident vasculaire cérébral. En attendant les nouvelles recommandations prévues en 2018.

L’accident vasculaire cérébral (AVC), seconde cause de mortalité chez les plus de 60 ans et seconde cause de handicap, est responsable de 6,5 millions de décès par an dans le monde.

Au-delà des recommandations en matière d’hygiène de vie (tabac, alimentation, IMC, activité physique), les dernières avancées en matière de recherche amènent à reconsidérer la prise en charge des patients ayant fait un AVC ou un accident ischémique transitoire (AIT).

Nouvelle cible de pression artérielle

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte