Risque tumoral

De nouvelles contre-indications pour Increlex  Abonné

Par
Publié le 12/03/2020

La mécasermine (Increlex 10 mg/ml solution injectable), utilisée chez les enfants de très petite taille, est désormais contre-indiquée en cas d'affection ou d'antécédent favorisant l’apparition de tumeurs (néoplasie). Jusqu’à présent, la contre-indication concernait uniquement les patients avec une tumeur active ou suspectée. Elle a été renforcée en raison de la notification de rares cas de tumeurs survenues avec ce médicament, notamment à des doses supérieures aux doses recommandées ou pour d’autres maladies que le déficit primaire sévère en IGF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte