Mesurer le risque au-delà de l'IMC

De nouveaux marqueurs pour mieux prédire le risque lié à l'obésité  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 18/10/2018
L’obésité est associée à des signatures de métabolites dans le sang, selon une équipe américaine. Ces nouveaux marqueurs pourraient permettre de mieux prédire le risque lié à l’obésité que l’indice de masse corporelle seul. Un objectif que poursuit l’étude européenne Metacardis coordonnée par le Pr Karine Clément à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP).
graphep22

graphep22
Crédit photo : Britton, Carly (ELS-CMA)

Comment prédire le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires chez un patient obèse ? Dans « Cell Metabolism », des chercheurs américains proposent un nouvel outil reposant sur l’analyse du métabolome dans le sang.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte