Dans quelles situations cliniques ?  Abonné

Publié le 08/09/2016

L’insulinothérapie est utilisée en traitement substitutif impératif dans le diabète de type 1 et dans celui de type 2 en cas d’échappement au traitement par les antidiabétiques oraux seuls, associés ou non à un agoniste du GLP-1 (généralement après une dizaine d’années d’évolution, mais parfois beaucoup moins) quand le taux d’hémoglobine glyquée se maintient au-dessus de 8 %, ainsi qu’en remplacement temporaire des antidiabétiques oraux le temps d’une grossesse.


Source : lequotidiendupharmacien.fr