Cystite aiguë à risque de complication (anciennement « compliquée »)  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 07/11/2016

Elle est définie par la présence d’un des facteurs suivants : anomalie organique ou fonctionnelle de l’arbre urinaire (résidu vésical, reflux, lithiase, tumeur, acte urologique récent…), sexe masculin, grossesse (risque de pyélonéphrite estimé à 20 – 40 %), sujet de plus de 75 ans (ou plus de 65 ans avec plus de 3 critères de fragilité : perte de poids involontaire récente, vitesse de marche lente, faible endurance, fatigue, activité physique réduite), immunodépression grave, insuffisance rénale chronique sévère (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/mn.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte