Allemagne

Coup de frein sur l’antalgie conseil  Abonné

Publié le 21/01/2010
Les experts pharmaceutiques chargés de la révision des listes de médicaments en Allemagne viennent de proposer, pour la première fois, de soumettre les grands conditionnements d’antalgiques à la seule prescription médicale. Une véritable révolution dans un pays où l’aspirine et ses dérivés ont toujours été librement accessibles dans toutes les pharmacies.
En Allemagne, la publicité pour l’Aspirine a toujours un train d’avance

En Allemagne, la publicité pour l’Aspirine a toujours un train d’avance
Crédit photo : dr

LE MINISTÈRE de la Santé devrait, sauf surprise, entériner prochainement la proposition : dans ce cas, à partir du 1er juillet, seules les boîtes d’aspirine et équivalents, contenant au maximum 8 grammes d’acide acétylsalicylique, soit au maximum 20 comprimés à 400 mg, pourront être délivrées sans ordonnance, les grands conditionnements de 50 ou 100 comprimés devenant réservés à la prescription. En outre, les boîtes de médicaments contenant du diclofénac, de l’ibuprofène, du phénazon et du prophénazon, seront soumises à prescription lorsqu’elles excèdent 20 comprimés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte