Coronavirus, une pandémie en vue ?

Par
Pascal MARIE -
Publié le 24/02/2020

Plus de 200 cas détectés dans le nord de l'Italie, au moins 12 morts en Iran, des pays qui ferment leurs frontières… l’épidémie de Covid-19 prend une ampleur mondiale.

À la date du 24 février, plus de 2 600 personnes sont décédées après avoir été contaminées par ce virus, dont au moins 28 hors de Chine continentale, selon les chiffres de l'université américaine Johns-Hopkins. En France, douze cas ont été confirmés et un ressortissant chinois est mort à Paris des suites de l'infection. En Italie, la situation s'est aggravée brutalement au cours des derniers jours. Un septième mort a été officialisé aujourd'hui et plus de 50 000 personnes sont toujours confinées dans onze villes du nord du pays. « Sauf dérogation particulière », les habitants concernés ne peuvent sortir ni entrer dans ces périmètres sous peine de sanctions pouvant aller jusqu'à la réclusion. Par mesure de protection, des écoles et des entreprises ont été fermées, des compétitions sportives annulées et des manifestations culturelles ont dû être écourtées, à l'image du carnaval de Venise. Outre les sept personnes décédées, toutes âgées et déjà atteintes d'autres pathologies, plus de 200 cas ont été recensés en Italie, essentiellement en Lombardie. Ailleurs en Europe, on dénombre 16 cas en Allemagne et 13 au Royaume-Uni.

En Corée du Sud, le niveau d'alerte a été relevé « au plus haut » alors que près de 800 cas et 7 décès ont été enregistrés, ce qui en fait le pays plus touché après la Chine. En Iran, 12 personnes infectées par le Covid-19 sont mortes, un nombre sous-estimé selon certaines sources. Des pays limitrophes, comme le Pakistan ou la Turquie ont décidé de fermer leurs frontières terrestres et d'interdire les vols en provenance de la République islamique. Toujours en Asie, trois passagers du Diamond Princess, bateau de croisière en quarantaine dans le port japonais de Yokohama, sont décédés et 630 personnes présentes sur le paquebot ont été contaminées.

En Chine (voir notre article « abonné »), où l'épidémie s'est déclarée en décembre dernier, le bilan officiel fait état d'environ 2 450 décès et 77 000 contaminations. Le gouvernement chinois a décidé ce lundi d'interdire complètement et immédiatement le commerce et la consommation d'animaux sauvages (voir notre article « abonné »).

Un seul cas a été signalé pour l'instant sur le continent africain, en Égypte. Enfin, on recense 35 cas aux États-Unis, dont 18 ex-passagers du Diamond Princess de retour de voyage.


Source : lequotidiendupharmacien.fr