Rappels de lots

Contrôles renforcés sur les sartans  Abonné

Par
Publié le 28/01/2019
Après la découverte fortuite d’une impureté dans la substance active de spécialités à base de valsartan, les investigations ont conduit à plusieurs mesures de police sanitaire et de sécurité depuis fin juin 2018. Cette gestion du problème au fil des enquêtes a entraîné « des difficultés objectives pour les patients, les prescripteurs et les pharmaciens ».

Impossible d’accuser l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de ne pas avoir suffisamment communiqué sur les problèmes d’impuretés retrouvées dans la substance active de sartans. À chaque étape, l’instance a publié des documents dédiés à chaque catégorie d’acteurs, renforcé les échanges directs, mis en place un numéro vert, multiplié les messages sur son site Internet et sur Twitter…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte