Contre-indications (en dehors de la grossesse et de l’allaitement)  Abonné

Par
Publié le 12/01/2017

La buprénorphine est contre-indiquée dans les insuffisances hépatiques ou respiratoires sévères, en cas d’intoxication alcoolique ou de delirium tremens, ainsi qu’en association avec la méthadone ou les antalgiques morphiniques de palier 3. La méthadone est contre-indiquée en cas d’insuffisance respiratoire grave ; des précautions particulières s’imposent en cas d’asthme, d’insuffisance rénale ou hépatique, d’insuffisance thyroïdienne ou surrénalienne et d’hypertrophie prostatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte