Conseils pratiques et psychologiques  Abonné

Publié le 14/10/2010

- Ne pas toucher, percer ou gratter les boutons au risque d’entraîner surinfection et cicatrices.

- Se montrer patient et ne pas interrompre le traitement trop tôt et/ou ne pas en changer tous les quinze jours.

- Chercher un soutien psychologique et la compréhension d’un proche ou d’un parent ou encore les conseils du pharmacien.

- Se méfier des « tuyaux » échangés entre copains et copines. À chacun son acné et son traitement spécifique.

- Savoir qu’il existe des solutions pour gommer les cicatrices (peeling chimique, dermabrasion mécanique, lasers, microchirurgie).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2781