Chez les moins de 35 ans, la moitié des décès est inexpliquée

Comprendre la mort subite des jeunes sportifs

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 14/03/2019
La Fondation cœur et recherche lance un appel aux dons pour financer un projet sur les causes de la mort subite des jeunes sportifs. Cette étude observationnelle, sur trois ans, vise à en identifier les déterminants génétiques et éviter d’autres accidents éventuels dans la famille du sportif concerné.
affiche mort subite

affiche mort subite

Souvent bénéfique, le sport peut aussi parfois être associé à des accidents cardiovasculaires dus à une maladie passée inaperçue. Ainsi, chaque année, 1 000 sportifs décèdent en France d’une mort subite lors d’une pratique sportive. Une centaine d’entre eux aurait moins de 35 ans. Dans près de 40 % des cas, des symptômes ont précédé l’accident. Après 35 ans, l’infarctus du myocarde explique plus de 85 % des morts subites. En revanche, chez les sportifs de moins de 35 ans, aucune cause précise n’est retrouvée pour 40 à 50 % des morts subites.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)