Bronchiolite aiguë

Comment les pédiatres la prennent en charge  Abonné

Publié le 30/06/2014
Une enquête réalisée par l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) montre que la kinésithérapie respiratoire et le salbutamol restent les deux piliers du traitement de la bronchiolite aiguë en ville.
La kinésithérapie respiratoire est prescrite dans 64% des cas, sans différence selon l'âge

La kinésithérapie respiratoire est prescrite dans 64% des cas, sans différence selon l'âge
Crédit photo : PHANIE

LA BRONCHIOLITE touche chaque année 450 000 enfants en France entraînant un afflux de patients dans les cabinets médicaux et les hôpitaux. Pour déterminer les modalités de sa prise en charge par les pédiatres de ville le groupe de pneumo-allergologie de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) a mené une enquête une semaine donnée au cours de l’hiver 2012-2013.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte