Chirurgie associée à la radiothérapie  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 13/03/2017

Dans le cancer du rectum, la radiothérapie pré-opératoire - éventuellement associée à la chimiothérapie (il s’agit alors souvent d’une chimiothérapie orale : capécitabine – Xéloda) - diminue le risque de récidive locale. Elle est indiquée lorsque le cancer envahit toute la paroi et/ou si les ganglions sont atteints.

- La radiothérapie s'administre le plus souvent sur 5 semaines, à raison de 5 séances par semaine. L'intervention chirurgicale a lieu 4 à 6 semaines après la dernière séance de radiothérapie.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3333