Une nouvelle étude le confirme dans la population gay

Charge virale indétectable du VIH = zéro transmission  Abonné

Par
Publié le 13/05/2019
Une personne séropositive pour le VIH sous traitement efficace ne transmet plus le virus. Tel était le message de la Conférence mondiale sur le sida qui s'est tenue à Amsterdam l'année dernière, résumé avec la formule U = U (undetectable = untransmittable). Une nouvelle étude parue dans « The Lancet » vient appuyer ce message en démontrant l'absence de transmission dans la population gay.

« Ces résultats confirment ainsi les données de l'étude HPTN 052 publiée en 2011, qui a instauré le traitement comme outil de prévention (Tasp) », indique au « Quotidien » le Pr Gilles Pialoux, infectiologue à l’hôpital Tenon (AP-HP), dont le service est centre investigateur de l’étude PARTNER. PARTNER est une étude observationnelle multicentrique (75 centres de 14 pays européens).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte