Un bénéfice non lié à l’élément fibre pris isolément

Ce sont les céréales complètes qui  Abonné

Publié le 17/11/2011
Pour clarifier les relations entre les différentes sources de fibres alimentaires (FA)
Un RR à 0,62 avec les légumineuses

Un RR à 0,62 avec les légumineuses
Crédit photo : S Toubon

DANS LES ANNÉES 1970, Burkitt a pour la première fois évoqué une réduction du risque de CCR en se fondant sur l’observation de taux bas de ce cancer dans les populations africaines, dont le régime est riche en fibres. Il y a eu par la suite de nombreux travaux épidémiologiques à la recherche d’une association entre la prise de FA et le CCR, mais dont les résultats n’ont pas été uniformes, peut-être par interposition d’un facteur confondant (folates).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte