Ce qu’il faut dire aux patients sous biothérapie  Abonné

Publié le 16/01/2014

- Qu’ils signalent à leur médecin toute fièvre supérieure à 38 °C ou tout autre signe d’infection : rhume, infection urinaire, plaie infectée, toux, diarrhée…

- Qu’ils informent le médecin en cas d’intervention dentaire ou chirurgicale (par exemple au moyen de la « carte de traitement »)

- Qu’ils ne se fassent pas vacciner par un vaccin vivant atténué (fièvre jaune, rougeole, varicelle, tuberculose…).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3060