CAR-T cells : des procédures inédites pour un traitement très personnalisé  Abonné

Par
Publié le 12/11/2019
Disponibles en France depuis l’octroi d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte en juillet 2018, les deux premiers CAR-T cells – Kymriah (Novartis) et Yescarta (Gilead) – ont désormais leur AMM et trouvent leur place dans les centres hospitaliers hexagonaux qualifiés au prix d’une organisation hors norme. À traitement exceptionnel, procédures inédites.
Cart-T cells

Cart-T cells
Crédit photo : phanie

Ils représentent un nouvel espoir de thérapie génique. Les CAR-T cells (Chimeric Antigen Reactor T) sont le résultat d’une reprogrammation des cellules immunitaires d’un malade pour les rendre capables de détruire les cellules cancéreuses. Ce qui engendre une situation nouvelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte