Un effet protecteur inattendu

Cancer : le système immunitaire, agent double  Abonné

Publié le 31/08/2009

UNE « FAILLE » INATTENDUE dans l’immunosurveillance des cancers vient d’être mise en évidence par l’équipe de David Klatzmann du laboratoire « Immunologie-Immunopathologies-Immuno-thérapies » (UPMC/CNRS/Inserm). Il était admis jusqu’à présent que le système immunitaire avait pour rôle d’identifier les cellules anormales et de les détruire dès leur formation dans l’organisme. Un cancer ne se développait alors que lorsque les cellules échappaient à ce contrôle. L’équipe de David Klatzmann vient de montrer qu’il n’en est rien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte