Les recommandations de la Haute Autorité de santé

Cancer du sein : un dépistage spécifique pour les femmes à risque  Abonné

Publié le 26/05/2014
Le dépistage organisé du cancer du sein s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans qui, en raison de leur âge, sont les plus susceptibles de développer ce type de cancer. Les recommandations publiées par la Haute Autorité de santé (HAS) s’intéressent également aux femmes à haut risque présentant d’autres facteurs de risque que leur seul âge. À cette occasion, les groupes de travail ont fait un point sur les performances diagnostiques des outils de dépistage, le risque de cancers radio-induits et les problèmes de surdiagnostic et de surtraitement.
La mammographie reste l’examen de référence

La mammographie reste l’examen de référence
Crédit photo : S. Toubon

À LA DEMANDE de l’Institut national du cancer (InCA), et dans le cadre du plan Cancer, la HAS a identifié les femmes pour lesquelles la mise en œuvre de stratégies de dépistage autres que le programme national de dépistage organisé (DO) est nécessaire. La situation particulière des femmes qui ont une mutation des gènes BRCA 1 ou 2 (risque très élevé) n’a pas été évaluée dans les recommandations de l’HAS ; elle fait l’objet de celles de L’Inca datant de 2000 et en cours d’actualisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte