Cancer du sein : la double mastectomie souvent inutile

Publié le 22/05/2014
Angelina Jolie

Angelina Jolie
Crédit photo : AFP

En 2003, l’actrice américaine Angelina Jolie décidait de subir une double mastectomie sans qu’elle n’ait le moindre cancer du sein. Une mesure préventive qui se justifie, car l’actrice est porteuse du gène BRCA1 qui prédispose aux cancers du sein et de l’ovaire. Depuis, aux États-Unis surtout, certaines femmes ont décidé d’en faire autant, mais parfois même sans être porteuse de ces gènes délétères. Une étude publiée dans le « JAMA Surgery » (Journal of American Medical Association Surgery) s’est intéressée au phénomène.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)