Des essais vont débuter chez l’homme

Cancer du pancréas : la surprise metformine  Abonné

Publié le 09/07/2012
Selon des essais précliniques, de petites doses de metformine détruiraient les cellules souches tumorales pancréatiques. Associée au traitement conventionnel, cet antidiabétique oral freinerait également les cellules tumorales plus différenciées selon les travaux présentés au congrès de l’Association américaine pour la recherche sur le cancer du pancréas.

RÉCEMMENT, des chercheurs ont montré que les cellules souches cancéreuses sont les plus résistantes aux chimiothérapies conventionnelles. Les résultats d’un nouvel essai préclinique coordonné par le Dr Christopher Heeschen ( Madrid) montrent que la metformine a un effet tueur sur les cellules naissantes peu différenciées alors que, sur les cellules plus matures, l’antidiabétique stoppe la croissance. Les cellules cancéreuses prétraitées par la metformine deviendraient plus sensibles aux altérations métaboliques induites par l’activation de l’AMPK.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte