Les débuts du Pass’Contraception Ile-de-France

Ça passe ou ça casse ?  Abonné

Publié le 09/05/2011
Alors que les premières demandes de Pass’Contraception devraient arriver aujourd’hui dans les officines franciliennes, de nombreuses questions demeurent quant aux modalités pratiques de l’initiative. Les pharmaciens, qui regrettent l’absence d’une convention préalable au lancement du dispositif, sont reçus cet après-midi par un représentant de la région Île-de-France.

LE PASS’CONTRACEPTION serait-t-il condamné avant même d’avoir vu le jour ? « Nous ne le souhaitons pas car, dans le principe, cette initiative est bonne. Mais en l’état, c’est mal barré ! » Patrick Zeitoun ne mâche pas ses mots. Depuis quelques jours, le représentant USPO* à l’URPS** d’Ile-de-France ne décolère pas. « Nous allons recevoir aujourd’hui des demandes dans nos officines et, dans de nombreuses situations, nous ne saurons pas quoi faire », souligne-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte