Bruxelles s’inquiète de la progression de l’antibiorésistance  Abonné

Publié le 21/11/2013

La Commission européenne est inquiète de la progression de la résistance des bactéries aux antibiotiques, notamment aux carbapénèmes, utilisés en dernier recours pour traiter les infections nosocomiales. Entre 2009 et 2012, le taux de résistance à ces antibiotiques a en effet augmenté en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce et en Bulgarie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte