Une campagne pour la contraception

Briser les stéréotypes chez les 20-35 ans  Abonné

Publié le 31/10/2011
L’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (INPES) et le ministère de la Santé lancent une campagne « Contraception » pour interpeller les femmes de 25-35 ans qui prennent la pilule et rappeler qu’en cas d’oublis fréquents, d’autres modes de contraception peuvent être envisagés.
Pour une contraception mieux adaptée

Pour une contraception mieux adaptée
Crédit photo : phanie

NORA BERRA, secrétaire d’État à la Santé, l’a affirmé lors du lancement de la campagne : on ne peut réduire le problème de la contraception « au seul problème de l’accès aux moyens de contraception ». Ce, d’autant que l’amélioration du recours à la contraception, depuis 30 ans, « n’empêche pas que le taux de grossesses non désirées reste élevé (21 %), notamment chez des femmes sous pilule ». La campagne s’adresse particulièrement aux femmes entre 20 et 35 ans qui utilisent un contraceptif oral.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte