BPCO et bêtabloquants  Abonné

Publié le 03/03/2016

De nombreux bêtabloquants sont « officiellement » contre-indiqués dans les formes sévères de la BPCO.

Pour autant, une analyse récente de plusieurs essais contrôlés et randomisés a conclu, pour les bêtabloquants cardiosélectifs* à l’absence de modifications significatives du VEMS chez des patients souffrant de BPCO ainsi qu’en ce qui concerne l’effet des bêta-2-mimétiques sur le VEMS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte