Perturbateurs endocriniens

Bertrand attend les expertises  Abonné

Publié le 18/04/2011

LE MINISTRE de la Santé préfère attendre le résultat d’expertises en cours avant d’interdire des perturbateurs endocriniens comme le bisphénol, les phtalates et les parabènes, jugeant « prématurée » une proposition de loi du Nouveau centre (NC). « Les principaux résultats de ces expertises devraient être disponibles entre fin 2011 pour le bisphénol A, et fin 2012 pour les autres substances perturbatrices endocriniennes présentes dans les produits grand public », a déclaré Xavier Bertrand.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2829