Metformine et aspirine

Baisse des risques des cancers de l’ovaire et du foie  Abonné

Publié le 10/12/2012
Deux nouvelles études renforcent l’intérêt de la metformine et de l’aspirine en prévention des cancers. L’une montre que l’aspirine réduit le risque de cancer du foie, l’autre que la metformine diminue la mortalité par cancer de l’ovaire.

ON NE LES ATTENDAIT pas là. La metformine et l’aspirine ont créé l’événement il y a quelques années avec la mise en évidence d’effets « anticancer ». Avec la publication de deux nouvelles études, les preuves s’accumulent pour ces molécules que l’on pensait pourtant connaître par cœur. Dans « Cancer », une étude montre que la metformine diminue la mortalité par cancer de l’ovaire et dans le « Journal of the National Cancer Institute », une autre suggère que l’aspirine et autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) protègent du cancer du foie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte