DMLA

Avastin dans l’œil du cyclone  Abonné

Par
Publié le 07/09/2015

Depuis la décision de l’Agence nationale du médicament (ANSM) du 24 juin, lui décernant une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et l’arrêté ministériel du 27 août, autorisant son remboursement au 1er septembre, l’anticancéreux Avastin (bevacizumab) ne cesse de nourrir le débat. Son fabricant, le laboratoire Roche a décidé d’attaquer le décret de RTU et a déposé deux recours auprès du Conseil d’État.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte