Supplémentation en calcium

Augmentation du risque de polypes précancéreux  Abonné

Publié le 08/03/2018

La supplémentation en calcium augmenterait le risque à long terme (6 à 10 ans) de développer des polypes festonnés sessiles, qui sont des lésions précurseurs de cancer colorectal, selon une étude publiée dans « Gut ». Les femmes et les fumeurs se sont révélés encore plus exposés à ce risque en cas de supplémentation en calcium. En revanche, la prise alimentaire de calcium n’a pas eu de conséquences. Ces résultats, qui demandent à être confirmés, pourraient avoir des répercussions sur le dépistage et la prévention du cancer colorectal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte