Baclofène à forte dose

Augmentation du risque de décès  Abonné

Publié le 06/07/2017

L’utilisation du baclofène à haute dose augmente le risque de décès et d’hospitalisations par rapport aux médicaments indiqués dans le sevrage alcoolique, selon une étude de la CNAMTS menée en vie réelle sur 213 000 patients utilisant le baclofène hors AMM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte