Après évaluation par des outils spécialisés

Arrêter de fumer rend heureux  Abonné

Publié le 09/12/2010
Deux études sur dépression et tabagisme sont publiées simultanément mais indépendamment. L’une indique que, contrairement à ce qui a été considéré jusque-là, arrêter de fumer n’altère pas le psychisme mais au contraire rend plus heureux, et ce, aussi longtemps que le sujet ne fume pas. L’autre montre qu’une dépression majeure réduit les chances de succès d’un arrêt et que ce trouble de l’humeur doit être détecté et pris en charge.
La cigarette n’améliore pas l’humeur triste

La cigarette n’améliore pas l’humeur triste
Crédit photo : S. toubon/« le quotidien »

ARRÊTER le tabagisme est bienfaisant pour la santé physique mais, jusqu’ici, il n’était pas prouvé que cela ait un effet sur le psychisme. Au contraire, on suppose généralement que les fumeurs utilisent la cigarette pour réduire leur anxiété et les symptômes de dépression.

« Arrêter de fumer ne devrait plus apparaître, comme beaucoup de fumeurs le craignent, comme une dure épreuve assortie d’un sacrifice psychologique, assumé au service de la longévité », écrivent les auteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte