Une espèce fragilisée

Arnica montana, la plante aux mille vertus  Abonné

Par
Publié le 12/03/2015
L’arnica montana est une plante dont la forme homéopathique permet de traiter de multiples affections. Pour préserver la survie de l’espèce, les Laboratoires Boiron ont mis en place un cahier des charges spécifique imposant des conditions strictes, de la récolte jusqu’à sa transformation en médicament homéopathique.

L’ARNICA est une plante sauvage exigeante, elle ne pousse qu’en altitude sur des sols inclinés, non calcaires et acides (pH 5-5,5). La teinture-mère est le point de départ de tous les médicaments homéopathiques. Depuis la cueillette faite en conformité avec la pharmacopée française et la matière médicale homéopathique, le procédé qui amène à sa fabrication est parfaitement maîtrisé par les Laboratoires Boiron. Ce savoir-faire, réalisé par une équipe de pharmaciens, chimistes et botanistes, est le fruit d’un demi-siècle d’expérience et d’innovation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte