Une enquête sur 209 femmes

Après un cancer du sein, la grossesse n’a pas d’effet néfaste  Abonné

Publié le 23/07/2010
L’Association francophone de l’après- cancer du sein (AFACS) rappelle qu’il n’y a pas d’influence négative de la grossesse sur le pronostic des cancers du sein, « pourvu que des précautions minimales soient respectées ».
Des grossesses survenues le plus souvent spontanément

Des grossesses survenues le plus souvent spontanément
Crédit photo : PHANIE

L’AUGMENTATION de l’incidence du cancer du sein en France (+?2,5 % par an) touche de façon équivalente toutes les tranches d’âge. Parmi les 40 000 à 50 000 femmes atteintes chaque année, 7 % ont moins de 40 ans avec souvent, au sortir de la phase aiguë de la maladie, un projet de maternité. L’enquête menée par l’AFACS, entre 2006 et 2007, s’est intéressée aux aspects psychosociaux de ces grossesses après cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte