Cancérologie

Antiacides et anticancéreux, une association à proscrire  Abonné

Par
Publié le 21/02/2019
L’utilisation de médicaments antiacides réduit la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib (Votrient), selon une étude publiée dans la revue « Clinical Cancer Research ».
molécule

molécule
Crédit photo : Phanie

Les médicaments antiacides (Mopral, Inexium, Azantac) ne devraient plus être utilisés de façon concomitante avec le Votrient (pazopanib), un anticancéreux indiqué dans les sarcomes des tissus mous métastatiques. En effet, le recours à ces spécialités diminue la survie des patients, selon une étude publiée le 14 février dans la revue « Clinical Cancer Research ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte