Antalgiques pour enfant : émergence d'un segment OTC  Abonné

Par
Publié le 15/12/2016
 Les derniers lancements opérés dans le champ de l'automédication offrent au marché de l'antalgie pour enfant une impulsion non négligeable. Si le marché de l'antalgie pédiatrique reste largement dominé par la vente sur prescription médicale, l'offre OTC a nettement tendance à s'étoffer. Les lancements de formules non remboursables effectués dans cette catégorie en 2015 ont précisé les contours d'un segment en pleine formation.
Enfant

Enfant
Crédit photo : Phanie

À l'officine, le marché des traitements de la douleur chez l'enfant repose en grande partie sur les antalgiques de niveau 1, à savoir le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, ibuprofène et aspirine en tête. Un arsenal auquel, pour parfaire la définition du marché, pourront s'ajouter les médicaments antispasmodiques à base de phloroglucinol (tels Spasfon et ses génériques), seule substance disponible sans ordonnance pouvant être utilisée chez l'enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte