Anesthésie et médicaments : les arrêter ou pas  Abonné

Publié le 27/04/2015

- Bêtabloquants : il est possible de les maintenir jusqu’au matin de l’intervention ;

- Antihypertenseurs : arrêt des médicaments du système rénine angiotensine (sauf en cas d’insuffisance cardiaque associée), surtout s’il existe des risques de variation importante de la volémie ;

- Lévodopa : ne pas interrompre ;

- Biguanides : les arrêter 48 heures avant (risque d’acidose lactique) ; le diabète doit être contrôlé avant une anesthésie et la glycémie surveillée et équilibrée pendant la période périopératoire ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte