Aliments et médicaments  Abonné

Publié le 25/11/2013

Les aliments peuvent influer sur l’efficacité et la tolérance (notamment digestive) des médicaments de différentes manières.

La prise simultanée de nourriture peut ralentir, atténuer, voire, plus rarement, renforcer l’effet d’un médicament.

Généralement, c’est au niveau de l’absorption que se produit l’interaction, mais le métabolisme et l’élimination peuvent également être modifiés par les aliments, en particulier par les graisses, les protéines, les aliments acides ou basiques. D’où l’importance du moment de la prise par rapport aux repas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte