Un réarrangement de virus d’origine aviaire

A(H7N9) : un nouveau virus sous surveillance  Abonné

Publié le 22/04/2013
Le virus influenza A du sous-type H7 est présent chez les volailles de la terre entière, mais les cas d’infection chez les humains n’ont été rapportés que très rarement. Les trois premières infections par un virus H7N9 survenues chez l’homme, signalées en Asie et évoluant rapidement vers une détérioration de l’état général puis une issue fatale, font l’objet d’une publication dans le « New England Journal of Medicine ».
En Chine, des mesures préventives sont mises en place bien qu'aucun cas  de transmission...

En Chine, des mesures préventives sont mises en place bien qu'aucun cas de transmission...
Crédit photo : AFP

EN FÉVRIER et mars 2013, trois patients citadins, vivant à Shanghai et à Anhui, ont été hospitalisés pour une infection respiratoire basse sévère d’étiologie inconnue. Le patient 1 était âgé de 87 ans, souffrait de BPCO, et n’a pas eu de contact avec des oiseaux dans les deux semaines précédentes. Le patient 2, un homme de 27 ans, souffrant d’hépatite B, était en contact avec des volailles du fait de son métier de boucher.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte