Action combinée du laser et du photosensibilisant  Abonné

Publié le 20/06/2011

Déjà utilisée dans certains cancers (bronches, œsophage, pancréas), la photothérapie dynamique (PTD) combine l’illumination par fibres optiques laser implantées avec précision sur la tumeur et un photosensibilisant dérivé de la chlorophylle (ou d’une algue marine) administré par voie intraveineuse. L’illumination déclenche une réaction photodynamique, qui va entraîner une destruction de la zone prostatique ciblée par obturation des vaisseaux nourriciers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte