Des stratégies alternatives se développent

Acné : la résistance aux antibiotiques topiques  Abonné

Publié le 22/04/2014
On observe depuis le début des années 2000 l’émergence d’une résistance aux antibiotiques en topique utilisés dans l’acné.

PLUS D’UN TIERS des topiques prescrits dans l’acné sont des antibiotiques. L’apparition de résistances de Propionibacterium acnes est inquiétante : « Une fois sélectionnée chez un patient, l’antibiorésistance ne disparaît jamais complètement et les rechutes sont plus rapides », explique le Dr Stéphane Corvec (CHU de Nantes). « Elle peut même conduire à un risque de diffusion à l’entourage ou à l’environnement proche du patient. » En effet, poursuit-il, les mécanismes de résistance sont transférables par contacts rapprochés ou échanges génétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte