Accès maniaques, hypomaniaques ou mixtes  Abonné

Par
Publié le 03/07/2017

Le traitement de référence demeure le lithium, actif dans un délai de dix à quinze jours. Son activité est toutefois réduite dans les épisodes mixtes comme chez le sujet à cycles rapides pour lequel le divalproate constitue une réponse thérapeutique pertinente. Les antipsychotiques atypiques sont actifs en quelques heures ou quelques jours, y compris dans les formes accompagnées d’agressivité, d’agitation ou d’une symptomatologie délirante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte