L'arrêt progressif du tabac

Un sevrage adapté à certains patients  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 25/10/2018
Le sevrage tabagique progressif peut être une solution adaptée à certains profils de fumeurs. La réduction, par étapes, permet de préparer le terrain et de commencer à modifier les habitudes quotidiennes bien ancrées chez certains patients.
sevrage

sevrage
Crédit photo : GARO/PHANIE

« Certains fumeurs - très dépendants à la nicotine, ayant vécu plusieurs rechutes, présentant une co-addiction ou des signes d’anxio-dépression - ne sont pas prêts à arrêter la cigarette de façon brutale », souligne Anne-Laurence le Faou, responsable du Centre d’addictologie de l'Hôpital Européen Georges Pompidou. Pour les patients qui ne peuvent pas arrêter de fumer du jour au lendemain, la Haute Autorité de Santé envisage la possibilité d’une réduction de la consommation tabagique avant l'arrêt définitif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte